Château Lynch-Bages 2021

AOP Pauillac

Château Lynch-Bages

Bordeaux

Fruité et matière crémeuse, un Pauillac qui claque !

105,00 €
La bouteille H.T.
task_alt

En vente Primeurs

Réception : Courant 2024
Les vins primeurs seront expédiés dans leur caisse en bois originale du château après leur élevage en chai.

Les vins seront mis en caisse par le domaine et acheminés directement depuis le chai du château en 2024. Le prix du port est donné à titre indicatif dans notre FAQ et sera revalorisé au moment de la facturation définitive. Toutes vos commandes primeurs seront regroupées et livrées en même temps à une seule adresse en France métropolitaine (Dom Tom et Corse sur devis). Nous vous recontacterons courant 2024 pour l’acquittement de la TVA, le paiement des frais de port et la programmation de la livraison.

Emballage
anti-casse

Paiement
100% sécurisé

Les primeurs Comment ça marche?
1

J’achète mes vins hors taxe et hors frais de port

2

Je suis averti.e par mail après les deux ans d’élevage en chai

3

Je reçois mes caisses après avoir réglé la TVA et les frais de port

L’avis de
Jean-Michel Deluc
18,5/20
Jean-Michel Deluc Chef sommelier du Petit Ballon
Un de mes coups de cœur du millésime. Un vin à la densité visuelle qui nous parle déjà de concentration. Robe noire aux nuances pourpres sur le bord du verre. La trame aromatique est surtout dominée par des arômes de myrtilles, de sureau et de cerises noires. Notes de roses et de violettes à l’aération. Le côté juteux du nez, se retrouve en bouche avec une matière crémeuse et onctueuse. En bouche la structure tannique est dans le style pauillacais attendu et offre beaucoup de perspective au vin. Les notes d’élevage apparaissent deci delà mais loin d’être marquées. Tout est là dans la recette d’un grand millésime pour Lynch-Bages.
Garde 2045
Apogée 2032
Château Lynch-Bages
Pauillac , France

Le Château Lynch-Bages domine l’estuaire de la Gironde sur une croupe de graves aux portes de Pauillac. Le nom de Lynch provient de la fameuse famille irlandaise, propriétaire ancestrale, depuis le rachat par Jean-Charles Cazes en 1934. Le cuvier, inchangé depuis 1850, vinifie encore cabernet sauvignon, merlot, cabernet franc et petit verdot. Le même cuvier vinifie également le second vin qui, comme son nom l’indique, est l’écho du Grand Château avec un toucher plus feutré, sans doute.