News

Les coulisses de la cuvée des abonnés du Petit Ballon

Donner carte blanche à nos abonnés pour créer deux cuvées qui leur ressemblent ? C’est le projet fou que nous avons lancé avec Robert Eden du Château Maris !


Par Jean Baptiste Pasquier
14/08/2020, 15:50

Vous le savez, on vous parle souvent de la Grande Famille du Petit Ballon. Parce que oui, lorsque vous devenez abonné au Petit Ballon, vous rentrez dans une sacrée communauté !

Une communauté de curieux, d’amateurs ou d’amoureux du vin. De nos vignerons passionnés à l’équipe du Petit Ballon tout entière, nous sommes tous rassemblés par la même idée que le vin doit rester un vrai plaisir !

C’est pourquoi il y a peu nous avons eu une idée folle : vous proposer de créer votre propre cuvée : la cuvée des abonnés du Petit Ballon ! Du vin à la bouteille, en passant par l’étiquette on souhaitait que vous puissiez créer une cuvée qui vous ressemble. D’ailleurs, il s’agit en réalité de deux cuvées ! Oui monsieur : deux cuvées distinctes, une pour l’abonnement Âge de Raisin et l’autre pour le Bel-Âge.

 ÉTAPE 1 : TROUVER UN VIGNERON

Pour démarrer ce projet pas comme les autres, il fallait d’abord trouver un vigneron assez fou pour nous dire oui ! Et c’est Robert Eden du Château Maris qui a répondu à l’appel.  

Vous ne connaissez pas Robert ? Il faut qu’on vous en parle ! Robert, c’est un amoureux de la nature. Jusqu’au bout des ongles. Après avoir roulé sa bosse en Australie, en Italie, en Espagne ou en Californie, il tombe amoureux du Languedoc. C’est là qu’il s’installe, au Château Maris, où il va commencer à produire des vins en biodynamie. Il construit même le premier chai en chanvre du monde ! Son but : favoriser l’agriculture durable et avoir l’empreinte carbone la plus basse possible en laissant faire la nature : de quoi faire réfléchir ! Mais c’est surtout un homme d’une gentillesse incroyable avec des milliers d’histoires à raconter. 

« Les pesticides et autres agents chimiques empoisonnent les sols et masquent l’expression du terroir : ils enlèvent au vin ses arômes véritables » explique-t-il. Et le résultat dans le verre est incroyable ! Bref, cette cuvée était entre de bonnes mains.

 ÉTAPE 2 : LE QUESTIONNAIRE DES ABONNÉS

Ensuite, il fallait obtenir votre avis ! Que vouliez-vous faire de cette cuvée ? Un vin léger à boire à l’apéro ou bien un rouge qui tape pour les grandes occasions ? Nous avons donc concocté un questionnaire, puis l’avons envoyé à tous nos abonnés.

On a épluché les résultats et voici ce que cela donnait : 

Pour la cuvée Âge de Raisin, les abonnés se sont entendus sur un vin fruité aux notes de fruits rouges et noirs pour déguster entre copain, autour de charcuteries et de fromages. 

Le vin ne doit pas être trop puissant ni trop léger, contenir une juste dose d’épices et donc être un juste milieu entre les profils Canaille et Charnu. Pour ce qui est de l’emballage, nos chers abonnés sont partis sur l’absence de capsule. Eh oui, moins d'emballages, ça commence par le goulot de la bouteille. Bon choix ! 

Pour la cuvée Bel-Âge, là, nos abonnés sont passés à la vitesse supérieure ! Ils ont voté pour un vin épicé, et boisé, qui se déguste entre copains autour de plats de canard ou de viandes mijotées. Un vin plus construit que la cuvée précédente, avec un juste dosage entre épices, puissance et fruits (majorité fruits noirs). 

Et quid du nom alors ? Et bien l’une des propositions nous a tapés dans l’oeil. On vous en parle un peu plus bas !

ÉTAPE 3 : L’ASSEMBLAGE 

Les voilà vos belles cuvées ! Enfin, sur le papier ! Maintenant il va falloir créer ces jolis vins. Et pour cela, les plus studieux d’entre vous savent qu’il faut réaliser un assemblage de plusieurs cépages. Kézako ? Tout simplement la chimie du vin ! Le mélange minutieux de différents cépages pour obtenir le vin souhaité. Un peu de ci ou trop de ça et paf, l’harmonie s’effondre ! Une mission pas si facile !

Alors pour que tout cela ait vraiment du sens, on a envoyé deux abonnés du Petit Ballon au Château Maris pour réaliser l’assemblage ! C’est donc Laura et Clément qui ont pris leur sac à dos pour rejoindre Robert dans le Languedoc. Évidemment, Ambre, notre baroudeuse viticole était de la partie pour leur faire visiter le domaine !

 

ÉTAPE 4 : L’ÉTIQUETTE

On ne vous spoilera pas, mais cet assemblage fut une sacrée expérience, que ce soit pour les abonnés ou pour Robert ! Mais on vous rassure, les deux cuvées sont excellentes et validées par notre cher Jean-Michel Deluc qui était bien évidemment là pour guider Laura et Clément dans leur difficile tâche. 

C’était donc l’heure de donner du relief à ces vins, en créant leurs étiquettes. Et il fallait bien faire honneur à cette démarche participative. Eh oui, regardez bien ! Ces formes géométriques ce sont les réponses aux sondages envoyés aux abonnés. Une étiquette inspirée de la data-visualisation : rien que ça.

Et le nom alors ? Les Vinificateurs !

 

Eh oui ! Les vinificateurs, ces femmes et ces hommes qui affinent le profil du vin. Comme nos abonnés sur cette cuvée ! C’est beau, non ? 

Une étiquette sur-mesure, qui a en plus le mérite d'être imprimée sur du papier recyclé. Cerise sur le goulot, le bouchon est certifié Diams : des produits respectueux de l'environnement qui favorisent la limitation de l'émission de CO2. Bref, une cuvée éco-responsable, pour un monde du vin qui tourne plus rond !

Et voilà, les bouteilles sont prêtes ! 

 

Une belle aventure que vous pourrez déguster très bientôt, puisque ces cuvées seront glissées dans vox box d'octobre, mais également disponibles sur le site du Petit Ballon et dans nos boutiques du 8ème et du 15ème arrondissement de Paris !

Error