L'actu du vin

Vins bios, biodynamiques, raisonnés, naturels : comment s'y retrouver !

Vin bio, viticulture raisonnée, biodynamie, vins naturels... vous vous sentez un peu perdus ? L'équipe du Petit Ballon s'est chargée de déméler tout ça pour vous !


Par Joséphine Piot
01/04/2019, 11:42

D'abord il faut garder en tête que ces 4 dénominations tendent vers une culture de la vigne et une vinification plus naturelle, une sorte de retour aux sources !

Aujourd'hui on distingue 3 manières officielles de cultiver son vin avec des techniques éco-responsables :

Le vin biologique

Taux de soufre autorisé : 100 mg/ litre

 Viticulture

Avec cette technique, l'équilibre biologique de la nature est préservé au maximum grâce à l’utilisation de produits d’origine naturelle, le désherbage manuel, etc. 

 Vinification

Les vignerons sont limités dans l’ajout de soufre et d’additifs.
 

Depuis quand ?

Avant 2012 : seule la viticulture était contrôlée, on disait alors que les vins étaient obtenus à partir de raisins issus de l’agriculture biologique.

Depuis 2012 : tout le processus est contrôlé, de la culture du raisin à la mise en bouteille et le vin bio est reconnu via le label bio européen. 

3 ans minimum sont nécessaires pour être certifié bio

Ce que certains lui reprochent : être trop permissif concernant le processus de vinification.
 

Les labels


 Le label bio européen

 Nature et Progrès : mêmes exigences pour la culture du raisin, mais le cahier des charges est plus strict pour la  vinification.

 

 

vin-bio-raisonne-naturel-technique 

La biodynamie

Taux de soufre autorisé : 70 mg/litre

Cette méthode va plus loin, car elle reprend les bases de l'agriculture biologique tout en y ajoutant une démarche spirituelle. 

  Viticulture

La biodynamie joue sur la synergie entre la terre, les cycles de la lune, les hommes, les animaux et les végétaux, l’idée est de créer un écosystème qui fonctionne en autonomie. Pour que la vigne résiste aux maladie, les vignerons utilisent des préparations à base de plantes ou de bouses de vaches et l'ajout de sucre ou de levures n'est autorisé que pour les vins pétillants. C’est une vraie philosophie de vie qui a fait ses preuves.

  Vinification

Seules sont autorisées la filtration, les levures industrielles, et l’utilisation du soufre est plus restreinte que pour le bio. 

Depuis quand ?

Ce principe a été posé par le philosophe Rudolph Steiner dans les années 20. Ce dernier étudiait les liens entre l’homme et les mondes spirituels. 

Les labels

 Demeter, marque certifiée dans plus de 50 pays.

 Biodyvin, créé par un petit groupe de vignerons en culture biodynamique.

 

raisin-vin-biodynamie-bio-raisonne 

La viticulture raisonnée

C’est l’application à la viticulture de l’agriculture raisonnée qui a été créée par un décret officiel en 2002.

Le principe 

Les viticulteurs en culture raisonnée ont une démarche bio, mais ils s’autorisent à intervenir sur leurs terres en cas de besoin ou si la rentabilité économique de leur exploitation est en jeu.

Ici, pas de contraintes, il s’agit plutôt d’un engagement à intervenir le moins possible, à être raisonnable, donc ! 

Les labels

 Terravitis, créé par des viticulteurs, ce label est reconnu par le ministère de l’Agriculture.

  Il est important de signaler que beaucoup de domaines travaillent leurs vignes sans utiliser de pesticides, mais ne sont affiliés à aucun label, n’hésitez pas à vous renseigner sur nos fiches vins pour en savoir plus.

Les vins nature

Taux de soufre autorisé : 0 à 40 mg/litre

Le principe 

La démarche des vignerons nature va encore plus loin, surtout dans la limitation des intrants (tout ce qui n’est pas naturellement présent dans le sol), l’emploi du minimum de soufre possible est une règle de conduite pour eux. Ils se revendiquent comme au plus près du goût du raisin et du terroir.

Les labels

 Labels Vin rouge nature (Association des Vins Naturels)

 Vins S.A.I.N.S (Sans Aucun Intrant Ni Sulfites « ajoutés »)


Error