L'actu du vin

Lapin impérial ou Antilope Tibétaine les nouveaux noms des vins de Bordeaux

Lapin Impérial ou encore Antilope Tibétaine, ces noms ne vous disent rien ? Et pourtant c'est le nom de deux propriétés bordelaises rebaptisées suite à leur rachat par des groupes chinois. C'est cocasse, du coup on a voulu en savoir plus !


Par Joséphine Piot
26/02/2019, 17:23

Lapin Impérial, Antilope Tibétaine (ancien Château Clos Bel-Air), Château Lapin d'Or (au lieu du Château Tour Saint-Pierre), ces noms très inhabituels dans le bordelais sont désormais inscrits devant certains Châteaux de la région. Si l'information était restée relativement inaperçue jusque là, la chose a été rendue publique récemment lorsque Philippe Sollers, écrivain girondais, a interpellé Alain Juppé qui selon lui aurait permis ce changement de nom.

Certains s'en amusent d'autres s'agacent

Si quelques vignerons s'amusent de ces changements, expliquant que les modifications de noms de châteaux sont monnaie courante dans le milieu du vin, et que les appellations seront toujours préservées par la loi. D'autres s'agacent de cette appropriation de notre histoire, s'attristant que les noms ne correspondent plus au terroir et aux localités. Sur plus de 6000 propriété viticoles bordelais, près de 150 ont été rachetés par des consortiums chinois ces dix dernière années et on compte 4 changements de noms pour l'instant. Une tendance 

6000 propriétés viticoles à Bordeaux dont 150 rachetées par des Chinois = 4 changements de nom

Un marketing ciblé

Ces étiquettes rebaptisés sont bien destinées aux consommateurs de l'empire du milieu plus à même de se reconnaitre dans ces noms évocateurs de bonheur et d'équilibre. Un marketing ciblé et un argument fort de vente en plus pour ce marché qui importe 65 millions de bouteilles bordelaises par an.

En attendant le prochain Dragon d'Or, on vous propose une sélection de Bordeaux concoctée par Jean-Michel Deluc !


Error