Château Cos Labory 2021

AOP Saint-Estèphe

Château Cos Labory

Bordeaux

Des notes aromatiques élégantes qui nous promettent une belle garde !

24,50 €
La bouteille H.T.
task_alt

En vente Primeurs

Réception : Courant 2024
Les vins primeurs seront expédiés dans leur caisse en bois originale du château après leur élevage en chai.

Les vins seront mis en caisse par le domaine et acheminés directement depuis le chai du château en 2024. Le prix du port est donné à titre indicatif dans notre FAQ et sera revalorisé au moment de la facturation définitive. Toutes vos commandes primeurs seront regroupées et livrées en même temps à une seule adresse en France métropolitaine (Dom Tom et Corse sur devis). Nous vous recontacterons courant 2024 pour l’acquittement de la TVA, le paiement des frais de port et la programmation de la livraison.

Emballage
anti-casse

Paiement
100% sécurisé

Les primeurs Comment ça marche?
1

J’achète mes vins hors taxe et hors frais de port

2

Je suis averti.e par mail après les deux ans d’élevage en chai

3

Je reçois mes caisses après avoir réglé la TVA et les frais de port

L’avis de
Jean-Michel Deluc
18/20
Jean-Michel Deluc Chef sommelier du Petit Ballon
J’aime ce château tout autant que son célèbre voisin d’Estournel. Depuis quelques années sa progression qualitative est remarquable. Cela se confirme avec un 2021 climatiquement difficile. La matière est dense et colorée dans le verre. Le nez est voluptueux fier de sa trame riche et fruitée, myrtille, framboise, cerise, sureau. La finesse et l’élégance sont omniprésente. L’élevage est peu marqué pour l’instant. En bouche, le vin est juteux et gourmand. La matière glisse avec suavité sur la langue, à peine perturbée par des tanins soyeux et fins qui prolongent la sensation fruitée. La finale est réglissée apportant un peu de fraîcheur à l’ensemble.
Garde 2045
Apogée 2032
Château Cos Labory
Saint-Estèphe , France

Sans doute le moins connu des crus classés, et pourtant indispensable dans sa cave aujourd’hui. Le Cos, ou colline de cailloux, s’est vu ajouter le nom des premiers propriétaires, Labory, en 1820. Actuellement propriété de la famille Audouin, après être passée dans les mains de M. d’Estournel et de Charles Martyns. Dix-huit hectares d’un grand terroir qui ont bénéficié d’un superbe renouveau dernièrement. D’où le retour au plus haut niveau aujourd’hui. Puissance et élégance sont les maîtres mots.

Crédits photo : Château Cos Labory