L'actu du vin

Les secrets du trou normand

Et si on s'intéressait de plus près à cette tradition bien connue qu'est le trou normand, est-elle vraiment aussi efficace que Tonton Robert le dit ? C'est ce qu'on va voir !


Par Eva Jean
29/11/2018, 10:22

Le fameux trou normand de tonton Robert, on l’attendait. Eh oui, après l’apéro, l’entrée, le plat … voici le fromage et le dessert ! Mais avant, une petite pause s’impose pour parler de celui qui vous permet de les envisager !


Qu'est-ce que le trou normand ?

La tradition normande veut que le trou normand se fasse avec du calvados, cet alcool de pomme typique de la région. Néanmois, il peut s'effectuer avec d'autres types d'alcools forts ( Cognac, Armagnac ... ). Il a pour objectif de faciliter la digestion pour être d’attaque pour le dessert dans ces longs et copieux repas familiaux en buvant, entre le plat principal et le fromage, une petite quantité d'alcool. Pendant très longtemps, les scientifiques ont soutenu cette théorie en expliquant que l’alcool stimulait la sécrétion d’une enzyme gastrique utile pour la digestion. La Normandie est tellement attachée à cette tradition qu'est crée en 1966 la Confrérie des des Chevaliers du Trou Normand... pourquoi pas !

La version du trou normand la plus répendue de nos jours dans les restaurants est un dessert composé de deux boules de sorbet à la pomme qui trempent dans une petite quantité de calvados, c'est tout de suite plus digeste ! 

Est-ce vraiment efficace ?

De récentes études ont révélé que cette théorie était complètement fausse, il se produisait même l’effet contraire ! Tout est question d’impression ! En effet, l'alcool va même ralentir le processus de digestion, qui passera de 6h sans alcool à 9h environ. 

Eh oui, alcool fort associé au froid entraîne une distension des parois de l’estomac. Résultat : cette fameuse sensation (trompeuse il faut le dire) d’avoir encore un peu de place pour une petite tranche de bûche.

Donc on en conclut que le trou normand n'est qu'un mythe donc à vous ou non d'y céder, vous serez prévenu ! 

On termine sur une petite devise normande :  Bois peu, mais bon !


Error