Cette année, la team du Petit Ballon a envoyé ses trois meilleurs éléments du côté de Bordeaux, pour aller prendre la température du millésime 2021 des Primeurs de Bordeaux !

Alors que vaut l'année 2021 ? Faut-il investir ? On vous donne toutes les clés !

C'est quoi les Primeurs de Bordeaux ?

Si vous avez dormi l'année dernière, les Primeurs c'est un peu le grand mercato du vin. Chaque année, les vignerons bordelais les plus prestigieux font goûter leur tout nouveau millésime, issu des vendanges de l'été passé. C'est donc l'occasion d'acheter au meilleur prix des bouteilles qui se conserveront longtemps et prendront de la valeur. Ces vins sont le reflet de leur année et pour parfaire leur évolution, ils dormiront deux années au domaine en élevage, avant d'être expédiés chez les heureux propriétaires.

Primeurs de Bordeaux 2021 : un millésime de vigneron.

Une fois de plus, on vous dira que c’est une année de vigneron. Les meilleurs ont sorti quelque chose de pas mal, grâce aux rendements maîtrisés, au tri de vendanges, au suivi des vins dans les cuves de fermentation, enfin, au début de l’élevage en fût. Mais le millésime 2021 des Primeurs de Bordeaux est définitivement élégant. Pourtant cette année fut chaotique côté météo.

Une histoire de météo

Quand on parle des primeurs, on s'intéresse à toute l'année qui vient de s'écouler et plus particulièrement, la météo. C'est en effet le climat qui vient dicter le corps d'une année pour la vigne. L’hiver 2020-2021 a commencé dans la douceur mais s'est fini avec pas mal de précipitations. La taille de la vigns s’est étalée entre fin novembre pour les vignes les moins exposées au froid et début mars pour retarder au maximum le risque de gel. Mais voilà que le mois de mars, plus printanier, avec sa douceur et son peu de pluie a permis à la végétation de démarrer dès le début du mois. Et ça, les amis, ce n'est pas bon ! Le froid et le gel grands ennemis de la vigne, ont fait quelques dégâts dans les rangs, malgré la forte mobilisation des vignerons à grand renfort de bougies et autres systèmes pour réchauffer les froides nuits.
Toutefois le Printemps est revenu et mai et juin ont été humides : un quart des pluies annuelles, ce qui présente un risque de mildiou, ce parasite de la vigne, qui la fait pourrir. Heureusement le soleil revient et début juin, la floraison débute.
L’été frais et sec s'installe, dès le début juillet. Les baies changent de couleur, la véraison démarre alors vers le 20 juillet. Elle se terminera autour de la première semaine d’août pour les vignes les plus précoces, fin août pour les autres.
L’automne et les vendanges arrivent. La maturité s’annonce début septembre, nous rappelant un climat d’autrefois. Où est le réchauffement climatique en 2021, en ce qui concerne les vignes ? Les taux de sucre sont limités, les raisins montrent une jolie complexité aromatique.  Les vendanges démarrent vers fin septembre sur les merlots, suivi par le petit verdot, superbes en 2021, et enfin les cabernets arrivent, malgré une météo pluvieuse, mais il faudra attendre le beau temps du début octobre. Ils sont colorés et aromatiques.

L'avis de Jean-Michel Deluc, Maître Sommelier du Petit Ballon

"Un millésime tout en couleur, pas si mal finalement, voire plutôt bien, si on a évité les extractions. Les arômes sont fins et élégants, certains vins sont un peu dilués à mon goût. 2021 sera un millésime de garde moyenne à longue selon les vins et les appellations. Les cuvées dominées par le merlot seront plus faciles, celles dominées par le cabernet sauvignon, plus structurées et plus de garde en conséquence. De jolis blancs secs et des blancs doux superbement équilibrés. Je note le millésime 17/20, c'est vous dire !"

Bref, comme chaque année à Bordeaux, des merveilles et des déceptions. Mais au Petit Ballon, nous veillons au grain et nous vous proposons ce qui nous a charmés. Des coups de cœur bien sûr, des chouchous, des indispensables, les meilleurs rapports qualités prix !

Abonnez-vous à l'Alerte Primeurs pour ne rater aucune sortie, en visitant cette page !