Music & Wine

Quels vins boire en écoutant du blues ?

Quand vins et musiques battent à l'unisson, forcément ça fait des étincelles ! Aujourd'hui, c'est Antoine, caviste dans la boutique de Paris Commerce, qui nous livre ses accords Blues et vins. Musique maestro !


Par Jean Baptiste Pasquier
12/11/2020, 12:29

Éric Clapton, Layla (1970)

La reco du caviste :


La douceur, le mordant et la complexité de ce vin reflètent cette flamme que déclare Eric Clapton à Pattie Boyd, qui est alors la femme de George Harisson.


2/ Howlin' Wolf, The wolf is at your doors (1951)

La reco du caviste :



Ici, le cri du loup de Howlin’Wolf, et le son criard de sa guitare s’apprécient avec ce vin à la carrure aussi grande que le bluesman (1.92m, 120kg, et chausse du 53). Une harmonie chaleureuse.

3/ Miles Davis, So What (1959)

La reco du caviste :


Qui dit grand vin, dit grande musique ! Ce Saint-Emilion vient fleurter avec les harmonies de Miles davis et John Coltrane munis deleur trompette, mais aussi du piano de Bill Evans et la contrebasse de Paul Chambers (pour ne citer qu’eux). Passer le dimanche matin en cave de Commerce, vous aurez de très grande chance d’entendre cette trompette inimitable dans la boutique.

4/ Janis Joplin, Summertime (1969)

La reco du caviste :



La sulfureuse Janis, qui s’envolait dans les strates de la musique et de l’univers avec ce morçeau éponyme, a besoin d’un vin bien ancré au sol, mais touché avec finesse. Ici ce Corton Renarde aux notes de roses fanées est divin sur l’air de Summertime.


5/ Muddy Waters, Manish Boy (1955)

La reco du caviste :


Cette musique électrisante et pleine de tensions, d’un des pères du blues moderne (il a inspiré les Stones, les Beatles, Clapton, etc…) s’apprécie si bien avec ce vin robuste et caractériel, aux accents du Sud ! Attention, la soirée risque d’être mouvementée avec tout cela.

 

Et si vous n'avez toujours pas trouvé le vin qui vous fait vibrer, n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à notre boutique, en cliquant sur ce lien !

Error