News

Australie : quelles conséquences pour le vin australien ?

Les énormes incendies en Australie mettent en danger les vignobles locaux. On fait le point sur les conséquences possibles pour le vin.


Par Jean Baptiste Pasquier
07/01/2020, 17:58

L'Autralie brûle. Depuis fin septembre, de très gros incendies ravagent l'île. Incontrôlables, ils mettent en danger les vignobles locaux. On fait le point sur les conséquences possibles pour le vin.

 

LES VIGNOBLES DU SUD DUREMENT TOUCHÉS

La situation est vraiment inquiétante. C'est déjà près de 6 millions d'hectares qui sont partis en fumée, soit environ 2 fois la taille de la Belgique ... En comparaison, les feux de la forêt amazonienne ont pour le moment détruit environ 2,5 millions d'hectares. Et bien sûr, parmi eux, on trouve les vignobles australiens, notamment ceux du Sud, vers Adélaïde, le vignoble le plus connu du continent. À Noël, les professionnels de la région comptaient déjà 1 100 hectares de vignes détruits, soit un tiers environ de la production de la région d'Adélaïde. C'est donc ainsi plus de 60 exploitations et vignobles qui sont partis en fumée, infrastructures comprises.

Certains viticulteurs signalent des dommages importants à leurs raisins et à leurs vignes. Les feux de friches brûlent habituellement les herbes sous les vignes et les piquets de palissage, mais ces feux ont été assez chauds et assez lents pour brûler certaines vignes jusqu'à ce qu'elles deviennent brûlées. Tristesse.

 

incendies vignes australie

Compte Instagram : @vinteloper

 

QUELLES CONSÉQUENCES POUR LE VIN ?

Une catastrophe qui intervient juste quelques mois avant les vendanges locales, de quoi remuer douloureusement le couteau dans la plaie. En effet, les vendanges se font généralement entre février et mars dans l'hémisphère sud, mais les viticulteurs peuvent commencer à cueillir leurs raisins dès janvier dans les régions les plus chaudes de l'Australie. Sur certaines parcelles, les raisins ont donc littéralement rôtis sur les vignes !

Pire encore, les systèmes d'irrigation ont aussi été touchés. D'après les estimations du site Wine Spectator, c'est ainsi 30% des vignes de la région qui ne donneront pas de résultats ce millésime 2020. Et il faudra sûrement plusieurs années aux vignes pour récupérer pleinement ...

Plus largement, même les vignes épargnées par le feu destructeur sont confrontées à un autre souci : la fumée. Comme le rapporte Courrier International, on retrouve dans certaines zones, “jusqu’à onze fois supérieures à un niveau estimé ‘dangereux’, dans certains secteurs de Sydney et de Nouvelle-Galle du Sud”. C'est le cri d'alerte rapporté au Guardian par Snow Barlon, professeur de viticulture à l'Université de Melbourne : “La fumée des incendies peut traverser la peau des raisins pendant leur maturation, ce qui donne au vin produit avec ces grappes un désagréable goût de fumé".


Bref, un gros coup dur pour nos amis vignerons australiens et une année noire pour les vins du continent.

 

Error