Trucs & astuces

Chronique d'une escroquerie extraordinaire

Vous avez sans doute déjà entendu parler de Rudy Kurniawan, ce célèbre faussaire de vin qui a été condamné en 2014 pour avoir vendu des contrefaçons de vins de Bourgogne. Zoom sur son escroquerie !


Par Vincent Pham
07/06/2018, 16:42

Les vins contrefaits représentent 20% du commerce mondial. Cela représente un véritable fléau. En France, le faussaire de vins le plus célèbre est Rudy Kurniawan. Connaissez-vous son histoire ?

La grande escroquerie

Entre 2004 et 2012, il a escroqué plusieurs amateurs de vin fortunés en leur vendant des assemblages de vins de qualité douteuse qu’ils faisaient passer pour de grands vins. Pour tromper ses clients, il a utilisé 19.000 fausses étiquettes, des bouchons, de la cire, des capsules et des bouteilles qu’il avait récupérées lors de soirées. Cette escroquerie a duré huit ans et lui a rapporté plusieurs dizaines millions d’euros. Pénétrer dans les domaines viticoles bourguignons est une chose très difficile. Il est donc probable qu’il ait bénéficié de l’aide d’un complice afin d’infiltrer ce monde particulier.

Puni par le vin

Au final c’est son manque de connaissance sur le vin qui l’aura mené à sa perte. En effet, en 2006, il a essayé de vendre aux enchères un lot de 84 bouteilles de Clos Saint-Denis du Domaine Ponsot datées de 1945 à 1972. Petit hic, cette cuvée n’a été produite qu’à partir de 1982. Laurent Ponsot, le propriétaire du domaine, a été alerté de cela et a averti le FBI qui a mené une enquête sur Rudy Kurnizwan.

Finalement, Rudy est condamné en 2014 à 10 ans de prison et à reverser 21 millions d’euros à ses différentes victimes.

Pour en savoir plus sur cette affaire, on vous propose d’écouter un podcast !


Error