L'actu du vin

Les 3 architectes qui ont changé le visage du vin

Mais chais fantastique tout ça ! Quand vin et design s’emmêlent ce sont de véritables chais d’oeuvre qui se dégagent...


Par Marion Raveleau
01/06/2017, 12:10

Découvrez les prouesses artistiques et technologiques d'architectes ou de designers qui ont changé le visage du vin ces 30 dernières années… 

La toute toute première fois...

L’une des premières incursions du design dans le vin date de 1987, elle a pris la forme d’une collaboration entre l’architecte catalan Ricardo Bofill et le Château Lafite Rothschild, premier cru classé 1855 à Pauillac pour la construction d’un chai (le chai étant le lieu où se déroule la vinification, c’est à dire la transformation du raisin en vin).

                              Photo : Château Lafite Rothschild (33250 Pauillac)

Pourquoi il est spécial ? Cet immense bâtisse se caractérise par sa forme octogonale atypique et ses 16 colonnes soutenues par une voûte centrale. Impressionnant !

Qu’est ce qu’on y fait ? Les vignerons y laissent vieillir les vins de seconde année, le chai peut contenir jusqu’à 2200 barriques. De nombreux concerts et enregistrements y sont régulièrement organisés, l’acoustique étonnante de ce lieu unique attirant les musiciens du monde entier.

> Résultat : un chai qui fait économiser 300 km de marche par an au caviste en comparaison avec les multiples tunnels qui existaient auparavant et qui attire plus de 3000 visiteurs par an.

 

Ah, innovation quand tu nous tiens ! 

Le plus innovant techniquement est le fruit d’une collaboration entre les équipes du Cos d’Estournel, 2ème grand cru classé à Saint Estèphe et Jean-Michel Wilmotte le célèbre architecte français.  

          Photo : Le chais du Cos d'Estournel (33180 Saint-Estèphe)

Pourquoi il est spécial ? Situé 11 mètres sous terre, c’est le premier chai qui permet une vinification par gravité. Le principe : des vendanges à la mise en bouteille, le raisin n’est jamais manipulé via une pompe.

Qu’est ce qu’on y fait ? 4 cuves ascenseurs et 72 cuves thermorégulées assurent les mouvements gravitaires de tout le chai et 1500 barriques y sont parfaitement alignées.

> Résultat : des raisins manipulés avec la plus grande précaution, l’expression du terroir respectée au maximum et des vins qui gagnent en finesse. Pari gagné donc car le domaine a su innover techniquement tout en retenant l’attention sur sa prouesse.

 

Comme une lame tombée du ciel !

La réalisation la plus impressionnante, est à n’en pas douter celle du designer Philippe Starck et de l’architecte Luc Arsène-Henry pour le Château Les Carmes Haut-Brion, seul domaine situé en plein coeur de Bordeaux.

                           Photo : Château Les Carmes Haut-Brion (33000 Bordeaux) 

Pourquoi il est spécial ? Un chai ultra moderne de la forme d’une lame ou d’une coque de bateau qui paraît comme posé dans une mare, c’est un chai qui ne ressemble à aucun autre.

Qu’est ce qu’on y fait ? Le bâtiment fait 2 000 m2 sur 4 niveaux, 300 barriques y sont entreposées, on y trouve aussi une salle de réception des vendanges, un espace de dégustation et une terrasse panoramique pour admirer le domaine.

> Résultat : Le chai à barriques est situé 4 mètres sous l’eau ce qui permet d’obtenir une hygrométrie et une température favorable à la conservation du vin.


Error